Mais où est passée la fortune de Stéphane Moreau ?

Stéphane MoreauQue possédait-il avant d'entrer en politique et que possède t-il aujourd'hui?

AU TOTAL, LE CHEF D'ENTREPRISE ET ÉLU POLITIQUE STEPHANE MOREAU GAGNERAIT AU MINIMUM UN PEU PLUS D'UN MILLION D'EUROS BRUT PAR AN.

Mais où est donc passé le fric de Stéphane Moreau. Au vu de la somme qu'il déclare toucher officiellement et depuis quelques années déjà (on ne parlera pas de ce que l'on ne sait pas...encore) Stéphane déclare: "Je vis très simplement, j'ai un mode de vie frugal. J'habite dans un petit appartement. Pas même une maison".
Alors ? Aurait-il lui aussi quelques biens offshore ?
N'oublions pas que notre Moreau national est le roi...du cumul des mandats, évidemment.

En 2011 déjà, on pouvait lire dans la DH:

ANS - Il en cumule un nombre impressionnant, des mandats rémunérés ou non; Stéphane Moreau, l’homme aux mandats dont certains hautement rémunérateurs, est lui aussi dans le collimateur de la justice. Celui qui a mené la fronde contre Michel Daerden et qui est devenu bourgmestre de la commune d’Ans au printemps de cette année s’inscrit dans la mouvance Mathot-Demeyer. Longtemps protégé de Daerden, Stéphane Moreau s’est émancipé de Papa qui lui avait confié les commandes de la commune. L’homme à l’Aston Martin qui est sorti victorieux de la fronde comptait l’année dernière 18 mandats publics dont 8 rémunérés. En 2009 déjà, l’Écolo Bernard Wesphael et le MR Pierre-Yves Jeholet avaient interpellé le ministre Furlan sur la problématique du cumul des mandataires rémunérés par des intercommunales. Même s’il n’y a rien d’illégal, les rémunérations perçues par le socialiste en ont fait l’un des champions du cumul aux yeux du grand public. En 2010, celui qui était bourgmestre faisant fonction d’Ans puis simple échevin allait chercher ses autres mandats rémunérés chez Tecteo, à l’Igil, à la Société du logement du plateau, à Meusinvest, chez Publipart et à la Spe. Et pourtant le portefeuille de mandats de Stéphane Moreau est moins fourni que par le passé. En 2007, l’année de tous les records, il comptait 28 mandats dont 11 rémunérés. S’il est réélu en 2012, contrairement à d’autres mandataires wallons à la tête d’une intercommunale, Stéphane Moreau ne sera pas contraint de poser un choix entre Tecteo et le maïorat. Car depuis deux ans, Tecteo n’est plus une intercommunale wallonne. L’entrée d’une commune flamande dans son capital a changé la donne… Reste que comme les autres mandataires wallons, après 2012, Stéphane Moreau n’aura plus droit qu’à trois mandats rémunérés. (NP Vraiment ?)

En janvier 2017 le magazine "Le Vif", qui aVAIT révélé l'affaire de la puissante intercommunale Publifin, a publié le salaire de Stéphane Moreau, le patron de Nethys, la société privée qui fait office de bras opérationnel de Publifin et derrière laquelle se trouvent notamment Voo, L'Avenir et BeTV.

Son salaire brut est de 80.000 euros par mois. Stéphane Moreau occupe également le poste de bourgmestre à Ans en province de Liège. À ce titre, il reçoit une rémunération brute d'environ 80.000 euros également, mais par an cette fois.

AU TOTAL DONC, LE CHEF D'ENTREPRISE ET ÉLU POLITIQUE GAGNERAIT AU MINIMUM UN PEU PLUS D'UN MILLION D'EUROS BRUT PAR AN.

Il faut aussi savoir que chez nous, 15.456 politiciens et hauts fonctionnaires se partagent 654.555 mandats soit une moyenne de 42 mandats par tête de pipe. (Cumuleo.be)

Alors, elle est pas belle la vie... pour ces rats?

https://www.rtbf.be/auvio/detail_stephane-moreau-s-exprime-enfin?...